Apprentissage

Fermer Fiches Méthodes

Fermer Fiches Logiciels

Révisions
Sujets corrigés
Travaux Pratiques
Examens

Fermer TPE

Fermer ECE (TP)

Fermer Bac (Ecrit)

Fermer Bac (Oral)

Horloge Marées

Thème 3A - Intégrité de l'organisme - Sujet II-1 EAU 2015

sml_TS.gif

Expérience historique de Gustav Nossal 1959

Sir Gustav Nossal est un chercheur australien dont les travaux ont permis de construire les bases de l'immunologie moderne.

On cherche à déterminer certaines caractéristiques cellulaires et moléculaires de la réponse immunitaire

À partir de l'analyse des résultats de l'expérience historique de Nossal, cocher la bonne réponse dans chaque série de propositions du QCM et remettre la feuille-réponse annexe avec la copie.

 

Document de référence : la salmonelle, Salmonella typhimurium

Image: Yang X, Thornburg T, Suo Z, Jun S, et al. (2012)

Gustav Nossal cultive sur un milieu nutritif, des salmonelles de deux souches A et B, génétiquement différentes. 
Les salmonelles sont des bactéries mobiles car elles possèdent de nombreux flagelles (voir illustration ci-dessus). Chaque souche de salmonelle possède des antigènes qui lui sont spécifiques. Ces antigènes sont portés par les flagelles. 
Gustav Nossal injecte à une même souris des salmonelles provenant de deux souches différentes A et B. Quelques jours plus tard, il prélève des cellules immunitaires qui sont entrées en contact avec les souches A et B. 
Ensuite, il place une cellule immunitaire isolée et fonctionnelle dans chaque puits.

 

Document : protocole et résultats de l'expérience de Nossal

Étape numéro 1 : Gustav Nossal ajoute ensuite cinq à six bactéries de la souche A dans chacun des quatre micropuits et les observe au microscope.

Étape numéro 2 : Une heure plus tard, on constate qu'à l'intérieur du micropuits « b » et du micropuits « d », bien que n'établissant aucun contact membranaire avec la cellule immunitaire prélevée, les bactéries de souche A introduites, sont immobilisées. De plus, on observe que leurs flagelles se trouvent recouverts d'anticorps* (immunoglobulines), empêchant ainsi tout mouvement. Par contre à l'intérieur du micropuits « a » et du micropuits « c », les salmonelles de souche A qui ont été introduites, restent quant à elles mobiles.

Étape numéro 3 : Gustav Nossal introduit ensuite, uniquement dans les micropuits « b » et « d », des bactéries de souche B cette fois-ci. Comme le montrent les résultats de l'expérience au bout d'une heure, dans ces deux micropuits « b » et « d », alors que toutes les bactéries de souche A sont toujours immobilisées, les bactéries de souche B restent quant à elles mobiles.

* Anticorps = molécules produites par certaines cellules immunitaires en présence d'antigènes.

 

QCM : A partir des informations extraites des documents, cocher la bonne réponse pour chaque série de propositions.

1. Dans l'étape numéro 2, l'immobilité des bactéries observée dans le micropuits « b » peut s'expliquer par l'action des anticorps 

☐ produits par les cellules immunitaires prélevées 
☐ produits par les salmonelles de souche A 
☐ produits par les salmonelles de souche B 
☐ introduits par Gustav Nossal lors de l'étape numéro 1

2. L'origine et le mode d'action des anticorps étant connus, on peut dire que 
☐ dans l'étape 2, le micropuits « b » contient uniquement des anticorps dirigés contre les cellules immunitaires 
☐ dans l'étape 2, le micropuits « d » contient uniquement des anticorps dirigés contre les salmonelles de souche B 
☐ dans l'étape 3, le micropuits « b » contient uniquement des anticorps dirigés contre les salmonelles de souche A 
☐ dans l'étape 3, le micropuits « d » ne contient aucun anticorps

3. L'action spécifique des anticorps peut être montrée en comparant les micropuits 
☐ étape 2 micropuits « a » et étape 3 micropuits « a » 
☐ étape 2 micropuits « b » et étape 3 micropuits « b » 
☐ étape 2 micropuits « c » et étape 3 micropuits « c » 
☐ étape 2 micropuits « a » et étape 3 micropuits « d »

4. Les résultats de cette expérience permettent de déduire que la cellule prélevée par Gustav Nossal dans les ganglions lymphatiques de la souris et placée dans le puits « d » était 
☐ un macrophage 
☐ un lymphocyte T cytotoxique 
☐ un plasmocyte sécréteur d'anticorps dirigés contre les salmonelles de type A 
☐ un plasmocyte sécréteur d'anticorps dirigés contre les salmonelles de type B

 

Corrigé


Date de création : 21/06/2015 @ 10:02
Dernière modification : 21/06/2015 @ 10:02
Catégorie : Thème 3A - Intégrité de l'organisme
Page lue 3335 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Météo
Calendrier / Agenda
Heure locale

Membres inscrits

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 48 membres


Connectés :

( personne )
Actu. sciences
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^