Apprentissage

Fermer Fiches Méthodes

Fermer Fiches Logiciels

Révisions
Sujets corrigés
Travaux Pratiques
Examens

Fermer TPE

Fermer ECE (TP)

Fermer Bac (Ecrit)

Fermer Bac (Oral)

Horloge Marées

3. Féminin masculin - Sujet SVT AmNord 2014

sml_1ere.gif

FÉMININ - MASCULIN

 

Depuis Louise Brown (premier « bébé-éprouvette ») en 1978, le nombre de fécondations in vitro (FIV) n'a cessé d'augmenter. Au début des années 2000, près de 300 000 tentatives étaient effectuées chaque année en Europe. Cependant, les chances de réussite sont variables et s'élèvent en moyenne autour de 22 % par cycle menstruel. Elles diminuent avec l’âge : 12% à 38 ans, 9% à 40 ans et 6% à 42 ans.
Pour limiter ces échecs, les médecins proposent différents tests avant de commencer une procréation médicalement assistée (PMA).

On cherche à estimer les chances de réussite d'une PMA chez Mme B, âgée de 38 ans.

Pour évaluer, en début de cycle, le nombre de follicules présents dans ses ovaires et capables d'évoluer jusqu'à l'ovulation on réalise :
- des dosages sanguins de la FSH (Hormone Stimulant les Follicules) et de l’AMH, (Hormone Anti Müllérienne) qui, chez la femme adulte, est sécrétée par les cellules des follicules en croissance,
- une échographie des ovaires.

Les résultats de Mme B. et d'une femme fertile du même âge sont donnés ci-dessous.

 

Document 1 : échographies ovariennes d’une femme fertile et de Mme B. réalisées au 3ème jour du cycle

Ovaires.jpg

       Le trait en pointillés correspond à la limite de l’ovaire. 

       Le diamètre des follicules susceptibles d’évoluer  jusqu’à l’ovulation est matérialisé par un segment (+-----+).

 

Document 2 : dosages sanguins en début de cycle (3ème jour)

 
Taux de FSH (UI)
Taux d’AMH (ng.L-1)
Chez une femme fertile de 38 ans
<10
entre 2 et 6,8
Chez Mme B.
8
0,9

 

QUESTION 1 :

on s'intéresse aux résultats de l'échographie de Mme B.

Répondre à la question 1 de l'annexe, à rendre avec la copie.

QUESTION 2 :
on s'intéresse aux résultats des dosages sanguins de Mme B.

Répondre à la question 2 de l'annexe, à rendre avec la copie.

QUESTION 3 :
on s'intéresse aux faibles chances de réussite d'une PMA chez Mme B

Répondre à la question 3 de l'annexe, à rendre avec la copie.

QUESTION 4 :
on s'intéresse à la technique de PMA que pourrait se voir proposer Mme B

Répondre à la question 4 de l'annexe, à rendre avec la copie.

À l'aide de vos connaissances concernant les sécrétions d'hormones :

Répondre aux questions 5 et 6 sur l'annexe, à rendre avec la copie.

 

A l'aide de vos connaissances et des documents, compléter les phrases suivantes :

QUESTION 1 
la comparaison des échographies des ovaires de la femme fertile et de Mme B., faites au troisième jour du cycle, permet de repérer que :

Cochez uniquement la réponse exacte

□ la taille des ovaires de Mme B. est réduite de moitié par rapport à la taille de ceux de la femme fertile 
□ Mme B. a un très grand nombre de follicules susceptibles d’évoluer jusqu’à l’ovulation dans ses ovaires
□ dans les ovaires de Mme B. on n’observe aucun follicule susceptible d’évoluer jusqu’à l’ovulation 
□ dans les ovaires de la femme fertile on n’observe aucun follicule susceptible d’évoluer jusqu’à l’ovulation

QUESTION 2

d’après les dosages sanguins, on peut déduire que Mme B présente une sécrétion

Cochez uniquement la réponse exacte

□ hormonale ovarienne trop abondante
□ normale des hormones FSH et AMH
□ insuffisante de la FSH
□ insuffisante de l'AMH.

QUESTION 3 

d’après l’ensemble des données concernant Mme B, on peut estimer que les chances de réussite d’une PMA sont faibles à cause de : Cochez uniquement la réponse exacte

□ son âge, son faible taux d’AMH et son absence de réserve folliculaire
□ son âge, son faible taux de FSH et son absence de réserve folliculaire 
□ son âge, son faible taux de FSH et son importante réserve folliculaire 
□ son âge, son faible taux d’AMH et son importante réserve folliculaire

QUESTION 4 

pour permettre à Mme B d’être enceinte, on peut réaliser : Cochez uniquement la réponse exacte

□ une stimulation des follicules susceptibles d’évoluer jusqu’à l’ovulation par injection d’œstrogènes 
□ une stimulation des follicules susceptibles d’évoluer jusqu’à l’ovulation par injection de progestérone 
□ une fécondation in vitro avec les ovocytes de Mme B et un don de sperme 
□ une fécondation in vitro avec un don d’ovocytes

À l'aide de vos connaissances concernant les sécrétions d'hormones compléter les phrases suivantes :

QUESTION 5
la FSH dosée est sécrétée par : 
Cochez uniquement la réponse exacte

□ les ovaires
□ l'hypophyse
□ l'hypothalamus
□ l'utérus

QUESTION 6 

un ovaire sécrète : Cochez uniquement la réponse exacte

□ de la progestérone avant l’ovulation 
□ de la LH avant l’ovulation 
□ de la progestérone après l’ovulation 
□ de la FSH après l’ovulation

Corrigé


Date de création : 20/06/2015 @ 15:00
Dernière modification : 20/06/2015 @ 15:00
Catégorie : 3. Féminin masculin
Page lue 2154 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Météo
Calendrier / Agenda
Heure locale

Membres inscrits

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 48 membres


Connectés :

( personne )
Actu. sciences
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^