Apprentissage

Fermer Fiches Méthodes

Fermer Fiches Logiciels

Révisions
Sujets corrigés
Travaux Pratiques
Examens

Fermer TPE

Fermer ECE (TP)

Fermer Bac (Ecrit)

Fermer Bac (Oral)

Horloge Marées

Thème 1A1 - Brassage génétique - 1A1 - Exo Couleur des yeux (droso)

sml_TS.gif

La drosophile est une petite mouche très utilisée par les généticiens. Les drosophiles de phénotype sauvage ont le corps gris rayé et les yeux rouges. On connaît de nombreuses mutations portant sur la couleur du corps et des yeux : la mutation « black » se traduit par un corps noir, la mutation « cinnabar » et la mutation « cardinal » par des yeux d'un rouge différent de celui des mouches sauvages (dessin).

On réalise les deux études suivantes :

  • 1ère étude

- Croisement : drosophiles sauvages x drosophiles à corps « black » et yeux « cinnabar » (les deux lignées sont homozygotes pour les deux gènes étudiés).

On obtient une génération F1 de drosophiles, toutes de phénotype sauvage.

- Le croisement entre une drosophile F1 et une drosophile à corps « black » et yeux «icinnabar » donne les résultats suivants :

- 46 % de drosophiles de phénotype sauvage (corps rayé gris et yeux rouges) ;
- 46 % de drosophiles à corps « black » et yeux « cinnabar » ;
- 4 % de drosophiles à corps rayé gris et yeux « cinnabar » ;
- 4 % de drosophiles à corps « black » et yeux rouges.

  • 2ème étude

- Croisement : drosophiles sauvages x drosophiles à corps «black » et yeux « cardinal » (les deux lignées sont homozygotes pour les deux gènes étudiés).
On obtient une génération F1 de drosophiles toutes de phénotype sauvage.

- Le croisement entre une drosophile F1 et une drosophile à corps « black » et yeux «icardinal » donne les résultats suivants :

- 25 % de drosophiles de phénotype sauvage (corps rayé gris et yeux rouges) ;
- 25 % de drosophiles à corps « black » et yeux « cardinal » ;
- 25 % de drosophiles à corps rayé gris et yeux « cardinal » ;
- 25 % de drosophiles à corps « black » et yeux rouges.

drosophile.jpg

Question 1 :

Expliquez les résultats obtenus dans chacune des deux études.

Question 2 :

Montrez que ces études prouvent l'existence de deux gènes impliqués dans la couleur des yeux de la drosophile.

 

Corrigé


Date de création : 10/12/2014 @ 21:04
Dernière modification : 10/12/2014 @ 21:18
Catégorie : Thème 1A1 - Brassage génétique
Page lue 5130 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Météo
Calendrier / Agenda
Heure locale

Membres inscrits

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 48 membres


Connectés :

( personne )
Actu. sciences
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^