Apprentissage

Fermer Fiches Méthodes

Fermer Fiches Logiciels

Révisions
Sujets corrigés
Travaux Pratiques
Examens

Fermer TPE

Fermer ECE (TP)

Fermer Bac (Ecrit)

Fermer Bac (Oral)

Horloge Marées

Thème 3 - Métabolisme - Sujet spé Asie 2013

sml_TS.gif

Le traitement actuel pour les patients atteints du diabète de type-1 est l’insulinothérapie. Cependant, cette thérapie contraignante n’empêche pas les complications de la maladie. Une alternative judicieuse consiste à greffer des îlots de Langerhans en remplaçant la seule partie atteinte du pancréas. Cependant cette approche est encore limitée par les difficultés d’isolement de ces îlots et, par la nécessité d’un traitement immunosuppresseur*. 
La découverte d’une nouvelle catégorie de lymphocytes : les lymphocytes T régulateurs jouant un rôle majeur dans la prévention des maladies auto-immunes, a ouvert un nouveau champ de perspectives de traitement (voir document de référence).

* : qui supprime les défenses immunitaires

Après avoir identifié une des causes du diabète de type 1, justifiez l’intérêt d’utiliser les lymphocytes T régulateurs en traitement chez un individu pré-diabétique.

 

Document 1 : 1a) Schéma d’une portion de pancréas en coupe et 1b) moyennes de mesures de la masse du pancréas et de certaines de ses cellules, pratiquées lors d’autopsies chez des individus sains et des individus diabétiques de type 1

1a

diabete01.jpg

 

1b

Phénotype

Mesures

Individu sain
Individu diabétique de type 1
Masse totale du pancréas
(g)
82
40
Masse des îlots de
Langerhans (mg)
1400
415
Masse des cellules alpha-pancréatiques (mg)
220
150
Masse des cellules bêta-pancréatiques (mg)
850
0

 

Document 2 : Survenue du diabète chez des souris NOD ayant reçuà l’âge de 4 semaines une injection de :

diabete02.jpg

 

Les souris NOD (Non-ObeseDiabetic) représentent un modèle d’étude du diabète de type 1. Elles développent une insulite (inflammation des îlots pancréatiques) à l’âge de trois semaines mais le diabète n’apparaît chez elles que 10 semaines après.
Il a été montré que les Lymphocytes T CD8 cytotoxiques sont responsables de la destruction des cellules du pancréas

diabete03.jpg

 

D’après Immunity, 1 April 2000, Pages 431–440

 

Document 3 : Marquage dans le pancréas des lymphocytes TCD8 cytotoxiques chez des souris NOD ayant reçu ou non une injection de lymphocytes T régulateurs à l’âge de 4 semaines

diabete04.jpg

 

D'après Immunity, 1 October 1999, Pages 463–472

Document de référence : Perspective de thérapie cellulaire du diabète de type 1 par transfert de lymphocytes T régulateurs (Ly Treg)

diabete05.jpg

 

D’après M/S Volume 18, numéro 11, novembre 2002, p. 1066-1068

 

Corrigé


Date de création : 19/06/2014 @ 10:10
Dernière modification : 19/06/2014 @ 10:59
Catégorie : Thème 3 - Métabolisme
Page lue 2800 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Météo
Calendrier / Agenda
Heure locale

Membres inscrits

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 48 membres


Connectés :

( personne )
Actu. sciences
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^