Apprentissage

Fermer Fiches Méthodes

Fermer Fiches Logiciels

Révisions
Sujets corrigés
Travaux Pratiques
Examens

Fermer TPE

Fermer ECE (TP)

Fermer Bac (Ecrit)

Fermer Bac (Oral)

Horloge Marées

Thème 1A1 - Brassage génétique - 1A1 - RdC méiose et fécondation

sml_TS.gif

 

Montrez comment, chez les organismes à reproduction sexuée, méiose et fécondation contribuent à la fois à la stabilité du génome de l’espèce et à la diversité des génomes individuels.

Chaque étape essentielle sera illustrée par un schéma. Votre réponse, structurée, se limitera au cas d’une cellule 2n = 4 chromosomes et deux gènes a et b portés par des chromosomes différents, l’un des parents possédant les couples d’allèles a1, a2 et b1, b2, l’autre parent les couples d’allèles a3, a4 et b3, b4.   

NB : le brassage intrachromosomique n’est pas attendu.

Le sujet sera structuré avec une introduction, un plan en plusieurs parties et une conclusion. Des schémas sont attendus.

 

Analyse détaillée de l'énoncé :

Sujet d'entrainement très difficile qui permet à chacun de tester son niveau en génétique. Une analyse très précise des conditions imposées dans l'énoncé est indispensable pour éviter des erreurs souvent grossières.

Il apparaît clairement à la lecture de l’énoncé que les notions importantes à développer sont stabilité et variabilité du génome. Il est précisé que chacun des mécanismes intervenant (méiose et fécondation) est à chaque fois impliqué dans l’un et l’autre de ces phénomènes.  Il est également bien précisé que le brassage intrachromosomique est exclu de l’étude (donc pas de crossing-over : de toute façon, les conventions imposées ne permettaient pas vraiment d’en montrer l’importance).

Pour le brassage interchromosomique, il faut se rappeler que celui-ci se déroule lors de la méiose au cours de la formation des gamètes des parents. Il est donc absolument impossible de mélanger des allèles a1 et a3 ou b2 et b4 (par exemple) à l’intérieur d’une même cellule parentale. Une telle combinaison allélique ne pouvant se retrouver que chez la descendance.

meiose1.jpg

Enfin, ne pas oublier qu’en début de méiose, les chromosomes possèdent deux chromatides strictement identiques (car la deuxième chromatide provient de la duplication de la première), il ne faut donc pas placer deux allèles différents sur ces deux chromatides.

En conséquence, on pourra adopter un plan en deux parties :

I. Maintien du nombre de chromosomes

A. Rôle de la méiose (diminution de la ploïdie)

B. Rôle de la fécondation (rétablissement de la ploïdie)

II. Diversification du génome

A. Brassage interchromosomique en méiose

B. Augmentation du brassage en fécondation

 

Correction


Date de création : 14/07/2012 @ 08:51
Dernière modification : 17/06/2014 @ 15:28
Catégorie : Thème 1A1 - Brassage génétique
Page lue 5134 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Météo
Calendrier / Agenda
Heure locale

Membres inscrits

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 48 membres


Connectés :

( personne )
Actu. sciences
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
^ Haut ^